ESDO Fitness
Comment devenir éducateur sportif ?

  • Publié le

Cette semaine, au travers de son expérience personnelle, Alexis GAUSSÉ vous explique comment il a réussi à faire de sa passion pour le sport un métier à part entière. Pourquoi devenir éducateur (coach) sportif ? Quel cursus, quel diplôme, quelle formation faut-il pour pouvoir exercer ? Nous répondrons à toutes ces questions.

Pourquoi choisir ce métier ?

Étant sportif depuis mon plus jeune âge, j’ai pratiqué de nombreuses activités physiques comme le karaté, le tir à l’arc, le handball, le hockey sur glace et dernièrement le rugby. De plus, voulant faire de ma passion mon activité principale, je me suis rapidement tourné vers les métiers du sport et de la remise en forme. C’est tout naturellement que j’ai souhaité devenir éducateur sportif. Mon souhait premier a toujours été d’aider les personnes à se dépasser, de répondre à leurs besoins comme à leurs attentes. J’aime le fait de pouvoir aider les gens à se sentir mieux dans leur peau par le biais d’une activité physique. Que nous sommes en mesure de contribuer, de manière durable, à l’amélioration de leur quotidien et notamment de leur mode de vie.

Alexis GAUSSÉ, éducateur sportif

Quelle formation, pour quel diplôme ?

Bien évidemment, je me suis d’abord renseigné sur la formation à suivre et le diplôme à obtenir. Très vite, j’ai compris que le principal diplôme est le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité activités gymniques, de la forme et de la force. Autrement dit le BPJEPS AGFF. Parmi les mentions proposées, je me suis alors tourné vers les cours collectifs, haltères, musculation et forme sur plateau. Ce diplôme peut se préparer de deux façons : la première, en 1 an de formation en alternance agrémentée de cours et de stages. Sous cette forme dite rapide, l’apprenti effectue plus de théorie que de pratique. La seconde, toujours en alternance mais plus longue car sur 2 ans, consiste en une immersion totale dans une structure et une présence en école. J’ai choisi cette dernière solution car, en dépit du fait qu’elle soit deux fois plus longue que la première, elle permet surtout de mieux se forger une expérience sur le terrain.

Logo de la formation FORMASAT (sport, animation, tourisme)

C’est donc en toute logique que j’ai effectué mon alternance sur 2 ans à l’école Formasat, un centre de formation des sports, de l’animation et du tourisme implanté à Orléans. En complément, j’ai travaillé chez ESDO. La voie de l’alternance a cela d’avantageux qu’elle permet de suivre une formation dynamique et enrichie par la confrontation avec le réel. Le contact avec des professionnels, des enseignants et des adhérents apporte une expérience à la fois concrète et à dimension humaine.

La formation d’éducateur sportif

La formation sur 2 ans se déroule comme suit : chaque semaine est répartie en 23 heures de travail en structure (dans mon cas, dans la salle de sport ESDO) et 12 heures d’apprentissage à l’école de formation. Ensuite, il faut savoir que le diplôme se décompose en 10 unités capitalisables, qu’il faut obtenir en intégralité pour décrocher le fameux sésame. Ces 10 UCs sont :

UC 1 : Communiquer dans les situations de la vie professionnelle
UC 2 : Prendre en compte les caractéristiques des différents publics
UC 3 : Préparer et évaluer un projet
UC 4 : Participer au fonctionnement de la structure
UC 5 : Préparer une action éducative
UC 6 : Encadrer une personne ou un groupe
UC 7 : Mobiliser les connaissances nécessaires à la conduite des activités professionnelles
UC 8 : Conduire une action éducative
UC 9 : Maîtriser les outils et les techniques indispensables
UC 10 : Animation commerciale

Alexis GAUSSÉ lors de sa formation d'éducateur sportif

Ma passion est devenue mon métier !

Aujourd’hui, je suis désormais éducateur sportif. Cette formation m’a donc permis d’apprendre toutes les ficelles du métier. La pédagogie et les connaissances que j’ai acquises me permettent chaque jour d’effectuer mon travail dans les meilleures conditions possibles et en toute sécurité. J’ai la chance de pouvoir dire que je bosse avec envie. Je continue d’apprendre de ma passion, chaque jour à vos côtés.

Cet article est à présent terminé. J’espère vous avoir été utile et vous avoir fait découvrir un peu plus ce métier fantastique. Je vous dis à très vite à ESDO, et surtout, n’hésitez pas à me demander des informations si vous aussi vous souhaitez découvrir ce milieu ! Je me ferai une joie de répondre à toutes vos questions.

ESDO ONE PASS : essayez un cours gratuitement