ESDO Fitness
Étape du Tour : la préparation continue

  • Publié le

Dans notre précédent article relatif à l’Étape du Tour 2017, notre coach sportif Jean-Philippe ROBERT vous parlait de la préparation physique généralisée, une technique qui a pour but de travailler les fondamentaux du corps comme l’endurance de base et le renforcement musculaire. À 2 mois de l’épreuve sportive, nos coureurs entament désormais la préparation spécifique.

Préparation en condition réelle

Comme son nom l’indique, la préparation spécifique permet de se rapprocher le plus possible du sport en question. On oublie donc les cours Les Mills tels que le BODYPUMP ou le GRIT et on se concentre uniquement sur le RPM, le SPRINT et les sorties sur route. Seule exception : nous gardons le CXWORX comme cours de renforcement musculaire pour le travail postural (faibles charges et poids de corps).

Concernant les sorties sur route, nos cyclistes amateurs feront au minimum 2 sorties par semaine : une sortie de 4 heures et une sortie de 2 heures nuancée par des intervalles courts et réguliers (exemple : 30s d’efforts intenses pour 1 minute de repos). Cette méthode a pour objectif de développer la puissance maximale aérobie, qui est une qualité physique très importante pour le cycliste, au même titre que l’endurance. Notre préparation spécifique se déroulera sur 6 semaines. Elle permettra aux coureurs d’aller plus loin dans le travail sur route et de se rapprocher au plus près des sensations et des efforts qu’ils vont devoir endurer.

Ne lésinez jamais sur la sécurité !

C’est pourquoi, je tiens à rappeler quelques règles essentielles avant d’enfourcher son vélo et de partir à l’entraînement en condition réelle.

1 – Le port d’un casque est vital pour toutes les sorties (il est même obligatoire pour les enfants).
2 – Vérifiez la pression des pneus (entre 6,5 et 9 bars) et l’usure des freins (tout comme pour les voitures, un repère figure sur le patin de freins).
3 – Partez toujours avec une boisson (même lorsqu’il pleut) et quelques barres énergétiques. Elles vous éviteront d’être déshydraté ou de finir en hypoglycémie.
4 – Consultez la météo avant de partir (force et orientation du vent). Ainsi, vous éviterez les surprises de dernières minutes comme rouler vent de face.
5 – Préparez votre parcours et informez-en une tierce personne en cas de problème ou d’accident.
6 – Portez une tenue adaptée aux conditions climatiques (celles en Gore-Tex sont chères mais efficaces).
7 – Partez avec un portable chargé à 100%.
8 – N’oubliez pas votre kit de réparation en cas de crevaison.

Cyclisme : entraînement et préparation à l'Étape du Tour

Dans le prochain article, nous serons à quelques jours de l’événement tant attendu. Nous parlerons de l’importance de la récupération et des quelques conseils prodigués pour faire en sorte que l’épreuve se déroule bien et que tout le monde arrive sur la ligne d’arrivée. D’ici là, à très bientôt et bon courage à eux !

ESDO ONE PASS : essayez un cours gratuitement