Prana Bien-être
Réflexologie : la santé, c'est le pieds !

  • Publié le

Au studio Prana, notre réflexologue Valéry BOUCHER, certifié à l’SR de Quimper, vous propose aujourd’hui un dossier entièrement consacré aux bienfaits de la réflexologie plantaire. Veuillez noter : certaines références aux origines de la réflexologie sont issues d’informations recueillies à l’Institut Supérieur de Réflexologie (ISR).

La réflexologie plantaire, c’est quoi ?

La réflexologie est une science basée sur le principe qu’il existe dans les pieds et les mains des zones réflexes correspondant à tous les organes, glandes et parties du corps. En stimulant ces zones avec diverses techniques effectuées avec les pouces et les doigts, on relance le principe d’autoguérison dans le but de rétablir (homéostasie) l’équilibre naturel du corps.

Un peu d’histoire

Eunice InghamLes premiers vestiges où l’on voit des Hommes représentés dans la pierre se toucher les pieds datent de 5000 ans. En Inde, en Chine et dans d’autres pays, c’est dans un but thérapeutique que sont utilisées ces techniques. La réflexologie telle que nous la connaissons aujourd’hui a été étudiée et mise au point par Eunice Ingham, la pionnière de ce domaine. Eunice Ingham est née dans le Dakota du Sud (aux États-Unis d’Amérique) en 1889 et a travaillé comme physiothérapeute pour le docteur Joe Shelby Riley. Le docteur Riley s’intéressa aux travaux de l’un de ses collègues, le docteur Fitzgerald. Ce dernier publia en 1917 le livre Zone Therapy dans lequel il décrivait comment il parvenait à soulager la douleur en utilisant divers instruments sur les mains et les pieds. Eunice Ingham publiera quant à elle son premier livre sur le sujet en 1938. Dès lors, elle mettra au point des cartes précises représentant les organes et différentes parties du corps sur les pieds et les mains. Enfin, elle développera ses techniques sur ses propres patients. Depuis 1942, de très nombreux ateliers de réflexologie ont été organisés partout dans le monde en suivant à la lettre ces mêmes enseignements.

L’Institut Supérieur de Réflexologie a actualisé la méthode Ingham, notamment sur les zones réflexes et les techniques. Malgré le fait que la réflexologie plantaire ne soit pas reconnue scientifiquement en France, elle joue pourtant un rôle majeur dans le domaine de la santé.

Carte des points réflexes en réflexologie plantaire

Des séances, pour quoi faire ?

1. Pour se détendre mais une fois seulement la séance terminée. En effet, certaines zones sont sensibles et la réflexologie n’a rien à voir avec un massage des pieds, quand bien même le bénéfice est plus grand et plus long.

2. Pour rétablir et entretenir l’équilibre naturel du corps, un peu comme on entretiendrait son véhicule pour qu’il fonctionne tout le temps. La séance régulière est une option gagnante pour maintenir sa santé.

3. Pour aider ou relancer le corps dans son processus d’autoguérison. L’écho de notre d’esprit est le principal déterminant de notre état de santé. Le corps fabrique naturellement tout de ce qu’il lui faut pour se guérir mais la machine est complexe. En stimulant les zones appropriées, la réflexologie active l’autoguérison.

L’expérience engrangée par toutes ces années de pratique démontre dans de nombreux cas de pathologie des résultats d’amélioration et de guérisons probants sans équivoque. La réflexologie est aujourd’hui une alliée pour votre santé avec une approche naturelle. De nos jours, il est fréquent de voir des réflexologues intervenir en milieu hospitalier. De plus en plus de monde, qu’il s’agisse de médecins, d’ostéopathes, de kinésithérapeutes, etc., s’ouvrent à ces techniques et les intègrent même dans leurs séances au même registre que l’hypnose, l’acupuncture et d’autres techniques à visée thérapeutique.

La réflexologie palmaire est un outil complémentaire très utile pour confirmer des zones à travailler ou encore lorsque les pieds sont trop sensibles en raison de dysfonctionnements corporels douloureux. Très agréable à recevoir, elle détend facilement.

Valéry BOUCHER, réflexologue et masseur

Combien de séances faut-il prévoir ?

Dans le premier cas : lorsque que l’on ressent le besoin de se détendre. Nombreux sont ceux qui ont compris que le stress joue le rôle de déclencheur dans de nombreuses maladies. Donc, tout ce qui peut nous détendre agit dans le sens de notre bien-être et de notre bonne santé. Il n’y a pas de limite à se faire du bien !

Dans le second cas : tout comme un véhicule, une révision annuelle est une bonne routine si vous roulez entre 15 et 20 000 km par an. Cela dépend donc surtout de l’utilisation dudit véhicule… Pour le corps, c’est pareil. La gestion du stress, votre hygiène de vie et la dose d’efforts que vous vous imposez détermineront la fréquence idéale pour vous. Le corps et l’esprit sont deux aspects de l’être humain qu’il faut bichonner, entretenir et surtout aimer. Votre ressenti sera le meilleur indicateur pour définir ce qui vous conviendra le mieux.

Dans le troisième cas : plusieurs séances (au minimum trois) à une semaine d’intervalle sont nécessaires pour constater une réelle amélioration. Souvent, c’est suffisant, mais au même titre que certaines pathologies nécessitent des traitements allopathiques à long terme, voire à vie, on peut considérer qu’une séance d’entretien à intervalles réguliers est un bon choix. La fréquence sera établie entre le réflexologue et le patient, et cela tant que le patient en éprouve le besoin.

Un exemple de réflexologie des pieds

Ça coûte combien ?

Le coût d’une séance varie entre 50 et 75€ en fonction de sa durée, de l’endroit et de la valeur que le thérapeute donne à son travail. Au studio Prana, nos séances sont d’1h et coûtent 60€. Dans des protocoles à visée thérapeutique qui nécessitent plusieurs séances, la première séance dure environ 1h30 et les suivantes 1h. Le coût, lui, ne change pas. Pour de plus amples informations concernant nos services bien-être, n’hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact ou à nous téléphoner au 02 38  66 26 80.

ESDO ONE PASS : essayez un cours gratuitement